L’Arbre Mentidier n°137

Éditorial : La démocratie un bien si précieux 2

Qu’il est difficile de préserver notre démocratie en notre époque ou notre pauvre France devient de plus en plus schizophrène. C’est la peur qui nous rend profondément pessimiste : la peur de la perte de notre mode de vie, la peur de cet avenir qui nous semble si inquiétant car nous n’en avons plus la maîtrise, la peur de l’autre qui nous paraît comme un ennemi. Le film la « Guerre des Étoiles » sous son coté divertissant parle du coté Obscur de la Force qui est favorisé par la peur. Le coté Obscur de la Force qui est le plus facile, le plus séduisant, c’est la colère qui comme le dit le proverbe est mauvaise conseillère. La colère c’est comme une traînée de poudre si elle éclate. Et la Guerre d’Espagne en est le meilleur exemple dans l’histoire moderne, les excès d’un coté entraînent invariablement les excès de l’autre coté, nous faisant prendre conscience des risques. Nous devons être circonspects dans nos jugements et nos décisions, les risques sont trop grands. C’est à cela que nous devons réfléchir en faisant notre devoir électoral. Il est difficile ce moment que nous vivons. Réfléchissons y c’est important.
J.F.Pompidor

am137-1

Une expression Catalane parle de la « Neu del Cucut » la neige du coucou pour cette neige qui tombe quelquefois à la fin avril ou au début mai. Cette nuit de mercredi au jeudi à Prats de Mollo il est tombé une fine couche de neige, mais à la Preste on parle de 20 centimètres de neige. Ce matin de bonne heure une forte équipe de la DDE était présente sur la commune pour en dégager les routes.

Les Cantaires ont chanté et la Sistella est descendue

Issus de la Chorale « La Barratina » et des « Troubadours » nos amis chanteurs se réunissent tous les ans à l’approche de la semaine sainte pour répéter le « goig del ous » et d’autres chants si chers au cœur des catalans tels que « El meu Avi » , « Pirineu » ou « orenetta gentil ». Ces chants empreint de nostalgie, interpellent les touristes par leur beauté, et arrachent une petite larme aux catalans, du nord comme du sud marquant ainsi cette culture commune qui les unis de part et d’autre des Pyrénées. Se perdant dans le moyen age cette coutume était souvent menée au 19° siècle par les jeunes conscrits, qui avant de partir au service militaire faisait une grande fête pour le lundi de Pâques autour de cette omelette pascale. Nos amis chanteurs ont tourné dans le centre du village entraînant à leur suite des spectateurs réjouis.

am137-2

Ils ont terminé leur circuit devant la mairie ou M. Claude ferrer Maire de Prats de Mollo a descendu la sistella pleine de charcutailles et d’une bouteille de vin. De quoi pour nos amis organiser un repas où la convivialité était également à l’honneur !

Un temps superbe pour la procession du Ressuscité

Ce dimanche de Pâques un généreux soleil accueilli sur le carrer de Missa de nombreux fidèles venus assister à la procession du ressuscité. Il y a encore une centaine d’années cette procession descendait dans le centre du village et on doit être admiratif de nos ancêtres qui à l’époque portaient les statues dans les escaliers prateens. De nos jours suite à la décision d’un Maire partisan de la laïcité, cette procession reste sur le carrer de missa devant l’église mais la chanson traditionnelle et le moment ou la vierge ôte son voile de deuil devant Jésus ressuscité ont été préservés. A l’issue de cette cérémonie les fidèles se sont pressés dans l’église pour la grand messe de Pâques.

Drame en montagne pour le Dimanche de Pâques 1977

La montagne est dangereuse on ne le dira jamais assez, même en dehors de la saison hivernale, et même s’il s’agit de la « montagne à vache » comme certains disent avec condescendance. Il y a 40 ans un drame en montagne eut lieu le dimanche 10 avril 1977 jour de Pâques. Deux groupes de randonneurs sont pris dans le blizzard dans le massif du Canigou. La journée avait commencé avec un temps variable mais propice aux randonnées de moyenne montagne. Le premier groupe de deux personnes était monté en voiture jusqu’au Col de la Régina (1762m) et partait pour le pic des 7 hommes au-dessus du Pla Guillem vers 2300m en suivant le chemin qui de nos jours fait partie du tour du Canigou. Parti vers 6 heures c’est en en progressant le long de cette crête qu’ils connaissaient parfaitement et qui faisait partie d’un itinéraire connu et balisé, c’est à mi-chemin du pla Guillem au-dessus du Roc de la Descergue que le temps a tourné. « En ¼ d’heure le mauvais temps était sur nous » nous livre un des deux randonneurs, le brouillard, la neige et le vent de tempête les conditions étaient devenues dantesques, « Nous n’avions plus aucuns repères, nous ne savions plus du tout ou nous étions » en suivant la crête en sens inverse « la puissance du vent menaçait de nous emporter à chaque pas, et nous devions nous cramponner à nos piolets ». Nos amis ont réussi à regagner tant bien que mal la route au col de la Régina d’où ils étaient partis le matin. La violence du vent était telle que l’un des 2 eut son masque de montagne arraché par le vent lors de la traversée du col. Mais il fut alors plus aisé de suivre la chaussée goudronnée même recouverte de neige les deux randonneurs ne purent sortir du mauvais temps à hauteur des Escaroses à 910m d’altitude. Ils purent regagner Prats en fin de matinée. Mais ils ignoraient que au-dessus de la cabanes des Estables de l’autre coté du col de la Régina sur les pentes du pic de Bassibes (2637m) un groupe de trois personnes deux randonneurs très expérimentés eux aussi et une jeune femme, qui étaient partis le matin du refuge de Mariailles en direction de « Cal Picoutous » en face de St Guillem de Combret, étaient pris dans la même tempête. Hélas ce groupe eut moins de chance, perdu dans la tempête aux alentours du pla Guillem ils descendent la vallée de la Parcigoule au lieu de la vallée de la Coumelade après plusieurs chute à cause de la puissance du vent ( environ 150Kmh) il perdirent certains vêtements contre le froid en les sortant de leurs sac et un bonnet, sous le « Coll dels Bocacers » ils creusent une tranchée au lieu dit la « Coma del Pi » (2036m) pour s’y abriter, ayant reconnu l’endroit ou ils étaient, le deuxième randonneur pu descendre la jeune femme qui était déjà en hypothermie jusqu’à la cabane de « las Xicollas » à 400m de là vers 1900m d’altitude dont il du défoncer la fenêtre a coup de piolet, et après avoir vainement tenté de la réanimer, la laissa dans la cabane, il remonta chercher son camarade mais le trouvant déjà mort il l’attacha à un piolet, redescendit à la cabane ; puis Partit appeler des secours. Il put regagner les Estables 1756m, puis franchissant à son tour le col de la Régina puis descendit le long de la vallée de la Parcigoule jusqu’au hameau de Saint Sauveur ou il alla aux « Hostalets » d’où il pu donner l’alarme à Prats de Mollo vers 17h-18 heures. Les pompiers prévenus partirent de Prats immédiatement accompagné du Docteur Pommies, avec deux véhicules une jeep et un tube citroen aménagé en véhicule de secours. Arrivé Péniblement aux « Estables » le thermomètre extérieur marquant alors –30°C, le groupe progressa jusqu’à la cabane de «las Xicollas » à l’intérieur de laquelle une température de –25°C fut relevée, et ou il trouvèrent la jeune femme morte, le premier randonneur, recouvert d’une bonne couche de neige et dans la tourmente, ne pu être retrouvé ce jour malgré les recherches qui durèrent jusqu’après minuit. Le Docteur Pommiès à causes des risques mis fin aux recherches, ils redescendirent la jeune femme à Prats ou ils parvinrent vers 3h du matin, dans le tube Citroën la jeep ayant refusé de redémarrer à cause du froid radiateur gelé. C’est donc le lendemain matin le beau temps étant revenu une colonne de recherche avec les Pompiers, la Gendarmerie et plusieurs véhicules remontèrent sur place accompagnée du deuxième randonneur qui leurs donna les indications pour retrouver son camarade. Il fut descendu à Prats de Mollo ou avait été dressé une chapelle ardente. Ce drame a particulièrement marqué les esprits aussi bien des rescapés que des secouristes, d’autant plus à cause de la soudaineté imprévisible de ce phénomène météorologique extrême que de sa localisation (on estime que sur le pla Guillem les –40°C furent atteints), le temps sur Prats de Mollo à moins de 8 Km étant resté acceptable et les températures légèrement positives. Ce drame permit également de faire évoluer les procédures de secours en montagne. Ce récit est basé sur les témoignages des pompiers de l’époque et sur le témoignage des randonneurs du premier groupe, il est en hommage aux victimes.
Photo Gendarmerie et pour la Croix de Mata Photo Y.P.

am137-3

Sant Jordi dansante et fleurie

Samedi 22 avril sous le patronage de l’association des artisans et commerçant de Prats de Mollo la Preste, la Sant Jordi a été dignement fêté dans notre village. A cette occasion un public de touristes et visiteurs a été captivé par les très belles démonstrations de sardanes de la Colla « Costabona »et la distribution des roses.

am137-4

Retour en Images sur les Fêtes de l’Ours 2016 et 2017

Ce samedi 29 avril 2017 l’Office du Tourisme de Prats de Mollo la Preste vous propose un retour en image sur les « Fêtes de l’Ours » de Prats de Mollo 2016 et 2017. Regroupant les meilleures images de 16 photographes et 2 vidéastes amateurs ou professionnels cette projection vous présentera durant 45 min sur grand écran, au Cinéma le « Nouveau Palace » l’un des plus beau visage de ces fêtes traditionnelles. Deux séances seront Proposées à 15h30 et 1830. Une projection à ne manquer sous aucun prétexte.

am137-5

La traditionnelle Foire des éleveurs de Prats de Mollo

Comme tous les ans et depuis plusieurs siècles à Prats de Mollo la Preste, c’est ce 7 mai 2017 qu’aura lieu cette foire aux éleveurs du Haut Vallespir. C’est à cette occasion que les citadins et leurs enfants de venir admirer les « grosses bettes » qu’ils ont peu l’occasion de voir dans les villes et de venir faire leurs emplettes au « Marché des Producteurs de Pays » ou des fromages, légumes et autres productions souvent moins onéreuse que dans la grande distribution. C’est l’occasion pour nos agriculteurs, et éleveur de venir nous présenter avec fierté le meilleur de leur production, fruit de leur dur labeur, ainsi que leurs plus beaux bestiaux d’élevage représentant des races rares et locales : rouges du Roussillon pour les ovins, vaches Aubrac, taureaux, génisses, porcs. Malgré toutes les difficultés nos agriculteurs y croient, ils se battent au jour le jour pour une production de qualité, qui a du goût, qui sont si loin des productions standardisées de fermes-usines chères à la grande distribution et à certains pays européens. Nos amis agriculteurs sont également des jardiniers de la nature.

Au programme de cette journée à partir de 10h : Exposition-Concours des animaux de la ferme ; Marché des Producteurs de Pays et d’artisanat local ; bien entendu des animations diverses ; jeux, dégustations émaillerons cette belle journée. Il vous sera possible de vous restaurer sur place avec nos amis éleveur (sur réservation au 04 68 39 70 83), Le menu proposé est pour 20 € entrées : Jambon pan tomate et salade composée ;  civet et poitrine de porc confite, pommes de terre grenaille, purée de carottes à la noisette ; salade de fruits frais et son coulis ; vin et café compris, ou bien sur chez nos restaurateurs qui utilisent ces produits de terroir au quotidien.

Le Bar Catalan parrainé par l’USAP

C’est sous un temps bien chagrin à Prats de Mollo qu’a eu lieu ce mardi à 18h la réception des Parrains de l’USAP au bar Catalan chez l’ami Ludo. L’U.S.A.P. Cette année encore renouvelle son partenariat de parrainage avec des cafés à travers notre département pour permettre aux supporters de s’organiser localement, de suivre les matchs à l’extérieur sur des écrans géants dans la meilleure convivialité, et faciliter l’organisation des supporters pour aller au stade Aimé Giral encourager leur équipe favorite. A Prats de Mollo, c’est le « Bar Catalan » qui a été de nouveau parrainé pour la saison 2016-17, par Romuald Seguy et Jean Baptiste Custoja ce mardi soir à Prats qui ont remis à l’ami Ludo, le maillot dédicacé symbole de ce parrainage, en présence Jean Christophe Tores et maité l’attachée de presse. M. Claude Ferrer le Maire de Prats représentait la municipalité en marquant l’implication de tout le village dans le Rugby. Nos parrains Benjamin et Jean-Baptiste se sont plié de bonne grâce aux demandes d’autographes, et le bar fut bien petit pour permettre au nombreux pratéens venus fêter l’événement, autour d’un fabuleux buffet festif et convivial. Cette année le « planxot » qui a récompensé l’Entente Haut Vallespir récemment gagnant de la finale départementale dans leur catégorie, a été présenté à nos parrains marquant l’attachement des pratéens à leur sport favori.

am137-6

Cérémonies du 8 Mai

Claude Ferrer Maire de Prats de Mollo la Preste, ses adjoints et conseiller, invite la population pratéenne au dépôt d’une gerbe au monument aux morts de et au monument du souvenir à l’occasion du 72° anniversaire de la victoire du 8 mai 1945.
Le rendez-vous est place Josep de la Trinxeria devant la Mairie à 10h15. Un apéritif convivial à la Mairie clôturera cette cérémonie.

L’Arbre Mentidier n°136

Éditorial : La démocratie un bien si précieux

Qu’il est difficile de préserver la démocratie, nombreux sont les exemples qui nous entourent de par le monde. La démocratie est avant tout un état d’esprit ouvert aux autres, tolérer leurs opinions même si on ne les partage pas la citation apocryphe de voltaire « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire. » nous en donne une des clefs. La démocratie donne de grands pouvoirs à certains mais pas pour eux, ils sont au service de la majorité qui les a choisis certes, mais même des autres. Abuser de ces pouvoirs même très peu conduits à une dictature, Robespierre (l’incorruptible) est l’exemple même que les meilleures intentions (au départ) peuvent déclencher une réaction en chaîne qui peu aboutir à une dictature sanglante. Il faut toujours se remettre en question quand on possède un pouvoir de manière à ne pas se laisser griser par lui, pour cela il faut éviter de l’utiliser. Le Maréchal Lyautey disait « montrer sa force pour ne pas avoir à s’en servir ». La démocratie c’est danser sur le fil d’un rasoir affûté, il faut à la fois le sens de la justice, de la bienveillance, de la compassion, et le cas échéant savoir trancher pour prendre une décision mais également être habité par suffisamment de doute pour savoir se remettre en question, c’est un peu la quadrature du cercle que l’on recherche. Les citoyens que nous sommes vont bientôt voter pour préserver notre République qui est une démocratie, certes imparfaite car la perfection n’est pas de ce monde, mais ses rouages sont si délicats et sensibles. Cet acte républicain doit nous mener à remettre en question nos idées préconçues pour bien balancer le pour ou le contre, soupeser, tous les dangers et tous les inconvénient de tel ou tel candidat, c’est éminemment complexe tellement nos choix peuvent remettre nos modes de vie en question, et si oui cela seras-il un progrès ou une catastrophe ? Il faut aller voter, mais mûrir sa décision en tenant compte de soi-même mais aussi des autres. Que c’est difficile si on en prend le temps.
J.F.Pompidor

Assemblée Générale de l’AAPPMA la « Gaule Pratéenne »

Après avoir souhaité la bienvenue aux membres présents ainsi qu’à M. René Puli adjoint au Maire représentant la Municipalité, et M. Eric Costa le Garde Pêche, Le Président M. Georges Villelongue ouvre la séance donne lecture du rapport Moral. Le premier constat le nombre peu important de pêcheur pratéens. Les date d’ouverture de la pêche sont données ainsi que les dates des deux concours estivaux le 8 juillet et le 5 août. Il déplore que la dernière crue de novembre ait gravement perturbé le fret des truites, confirmé par la visite des frayères laissant apparaître un nombre insuffisant de truites à la maille. Si le nombre de truitelles inférieures à 18cm reste très important comme constaté suite par une pêche électrique effectuée sous l’usine de St Sauveur et du camping de St Martin, il n’en est pas de même dans les affluents du Tech dont l’association aimerai voir réalimenté en truitelle de la Carança, la pression et l’invasion de prédateur comme le hélas trop connu vison d’Amérique restant très élevée. A ce sujet une aide a été demandé à la fédération. Les panneaux de la zone « No Kill » et des Réserves ont été remplacées et le débroussaillage du parcours allant du pont St Pierre à la passerelle de la Clapère est programmé pour 2017 avec une participation de 1000€ de la Fédération le solde restant à la charge de l’AAPPMA. Un représentant du SIGA du Tech est venu visiter le chantier, et une participation technique et administrative à la réalisation de ce projet à été notifié par ce Service moyennant trois obligations : Des photos avant et après débroussaillage ; Le communiqué de Presse annonçant les travaux devra en signifier les partenaires : Fédération, Commune, AAPPMA, et SIGA du Tech ; Le formulaire de la DDTM de déclaration de travaux. Le nombre de permis à Prats est de 32 toutes catégories confondues, aisément expliqué par le manque de truite à la maille, qui décourage les pêcheurs. L’office du tourisme reste habilité à délivrer les permis. Le Rapport moral est approuvé à l’unanimité de même que le rapport financier dont le trésorier qui laisse apparaître un excédent signe d’une bonne gestion. En question diverse la participation de l’association à la fête estivale avec les chasseurs reste en suspens. Un pot de l’amitié clôtura la réunion.

am136-1

Compte-Rendu La Belle et la Bête

Dans la présentation publicitaire que l’on trouve dans les films sur DVD de Disney on voit apparaître le slogan « Disney, Movies, magic, and more » (Films, magie et plus encore) et ce film dont nous avons vu, l’avant première ce dimanche après midi au cinéma le « Nouveau Palace » à Prats de Mollo la Preste, nous fait comprendre ce qu’est le « More » du slogan. Ce plus, c’est l’émotion et l’enchantement dans lequel nous emporte « La Belle et la Bête » et vous pouvez le croire c’est du grand Disney, qui bluffera ceux qui ont vu et apprécié la version de 1991, dont le scénario est très proche. Il suffit d’oublier son esprit d’adulte cartésien et de se laisser embarquer pour le rêve. Nos amis du Rotary Club de France par l’entremise de sa section Vallespiriènne, qui nous a proposé, en avant-première « La Belle et la Bête » version 2017 ce dimanche nous a fait vraiment un superbe cadeau et en plus au profit de la recherche sur le cerveau (entre autre la lutte contre la maladie d’Elsheimer), suite au partenariat signé entre les studios Disney et le Rotary club. Un grand merci à nos amis de Rotary pour ce très beau Film, et aux studios Disney pour le « more ».

Compte rendu de l’Assemblée Générale de Pratsendavant

Le quorum requis pour la validation des délibérations étant atteint, Mme Gorce Paule, Présidente, ouvre la séance à 17 H 45, et remercie M. Le Maire et son conseil Municipal pour leurs aides et leurs présences aux différentes manifestations. Et les présents venus nombreux et d’être fidèles à notre association. Lecture est donné du Rapport d’Activité pour l’année 2016 :

De Janvier aux vacances de Février : Participation aux N.A.P. à l’école le vendredi après midi. Initiation à l’histoire et événements de Prats en les amenant sur les sites et consigner ceux-ci sur un livret conçu par Nadège, P.I.J. Le Samedi 13 Février : Inauguration à CAMPRODON de l’expo de Lluis Basagagna avec les photos d’André Alis, Le Samedi 05 mars Le matin, visite du CHATEAU DE SALSES, et l’après midi, visite du Mémorial de RIVESALTES avec Jean Pierre Lopez comme guide. Samedi 09 avril , Visite de Pals, Perretallada et La Bisbal 3 villages catalans avec beaucoup de charme, petites ruelles maisons en pierres anciennes. Samedi 21 mai Hommage a Thomas Coll avec le groupe de Cornella. Samedi 28 mai, Sortie à Barcelone « Sur les traces de Gaudi  » une découverte pour beaucoup d’entre nous. Samedi 22 Octobre : Sortie Culturelle consacrée à DALI. Samedi 12 Novembre Pièce de Théâtre du groupe ULTRERA, « Turent Land ». Dimanche 20 Novembre   2016 Hommage à Francesc Macia et Jacint Verdaguer. Lundi 21 novembre Réunion délocalisée de l’association F.F.R.E.E. 6 Novembre Participation au Téléthon avec confection de gâteaux. 09 Décembre Conférence de Georges Sentis sur les « Olympiades de Barcelone en 1936 ». 17 Décembre. Sortie Vic Marché de Noel, et visite de Lluca. Un rapport d’Activité bien dense qui fut approuvé à l’unanimité. La trésorière, ASPAR Evelyne Aspar, présente le rapport financier qui présente un solde négatif de 225.19 €. Le montant de la cotisation  est fixé   à   12 €. Ce qui fut approuvé à l’unanimité.

Démission du bureau, appel aux bonnes volontés. Suite à quelques sujétions de l’assemblée, le bureau est reconduit. Pour le Programme 2017 : Samedi 08 avril 2017 à 17 Heures Salle Pierre Noell Conférence de Jean Pierre Lopez sur « CURIOSITES PATRIMONIALES ET CITOYENNETE » Dimanche 23 avril 2017 visite de Banyoles Départ à 8 H 30 à cause des Elections Présidentielles. on partira plus tard afin que les participants aillent votés. Programme à venir. Probablement visite de la ville et de ses musés, déjeuner commun et promenade sur le lac, Du 14 juillet au 20 aout 2017, EXPO « CENT ANS DE L’ECOLE » Cette exposition a toujours du succès, le lieu sera communiqué ultérieurement. Pour les sorties, inscriptions auprès de Paule – 06 19 82 13 29 ou pratsendavant66@gmail.com.

SAMEDI 08 AVRIL 2017 Organisé par l’association Prat Endavant à 17 Heures Salle Pierre NOELL

Conférence de Jean Pierre LOPEZ sur « CURIOSITES PATRIMONIALES ET CITOYENNETE »

am136-2

Carnet Bleu : Naissance du Petit Victor Balas-Huberlant

Nous apprenons la naissance du petit Victor, fils de Stéphanie Huberlant Balas médecin gynécologue à Nîmes et de Martin Balas entrepreneur à Paris. C’est lors d’un déplacement à Paris de sa maman, pour raison professionnelle que Victor qui devait naître à Nîmes est né, mais il fait la joie des ses parents s, et de ses grand- parents Bernard et Michèle de Vinça que l’on voit souvent à St Martin et de Delphine Balas à Assas ( 34 ). Tout le monde va très bien et nous ne pouvons que souhaiter tous nos vœux de bonheur au petit Victor et à sa sympathique famille.

Prolongation de l’exposition « Una Mirada sobre l’ós »

En raison du fort intérêt suscité par l’exposition photographique « Una Mirada sobre l’ós », qui présente un fonds inédit de 36 clichés réalisés par le photo-reporter de renom Jean Ribière lors la Fête de l’ours de 1952, celle-ci est prolongée jusqu’au 17 avril 2017. Cette prolongation, durant les vacances de printemps, permettra à tout un chacun de voir ou revoir ces images noir et blanc au charme désuet sont exceptionnelles, témoins d’une fête, en ce temps-là, encore intimiste ou bien des pratéens ont reconnu des parents aujourd’hui disparus. Visible à la salle polyvalente du Cinéma de Prats de Mollo la Preste le « Nouveau Palace » (S’adresser à l’Office du Tourisme) Tel:4 68 39 70 83. Il est à noter que L’association « Costumari de Catalunya Nord », soucieuse de conserver une trace de cette exposition temporaire, a d’ailleurs édité l’intégralité de ces clichés anciens dans un catalogue, disponible dans toutes les bonnes librairies et maisons de presse du territoire. Une super idée de cadeau pour la Sant Jordi à venir !

Une Bandas des jeunes

« Une Banda Junior pour Prats de Mollo et Saint Laurent de Cerdans » est en passe de devenir une réalité. Le projet en ait qu’a ses balbutiements mais l’enthousiasme est déjà grand pour les jeunes participants. Et pourquoi pas vous ? C’est la question qu’ont voulu vous poser les services jeunesse Intercommunaux de Prats de mollo et Saint Laurent de Cerdans. Un projet musical festif, mais aussi social et intergénérationnel qui émane d’une volonté de la part des animateurs, de rendre acteurs les habitants des 2 villages aux animations locales dans une dynamique collective d’entraide et de partage. Ouvert aux jeunes ( à partir de 11ans) et aux moins jeunes, cette initiative mobilise déjà une douzaine de participants, touts issus d’horizons différents, débutants ou initiés, Laurentins ou Pratéens, mais tous animés par la même envie : prendre du plaisir et savoir le redonner avec la musique, dans un objectif commun, jouer ensemble pour le festival de Bandas de Prats de Mollo cet été. Ce projet commencera dès ces prochaines vacances de printemps grâce à la présence de Laurent Parayre et du soutien bénévole des professeurs de musique de l’intercommunalité du Haut-Vallespir, David Puntunet et Jérôme Thomas. Nos amis Marylène, Kélian, Nadège, Augustin, Nathan, Louis, Clara, Baptiste, Francis, Luca, Justine, Laurent, David et Jérôme vous attendent pour les premières répétitions alors prenez contact avec le PIJ au 06 15 60 88 02 pour connaître les jours de répétitions, à 14h00 au foyer rural de Prats de Mollo. En vous souhaitant nombreux et plus que motivés, n’hésitez pas à vous faire connaître si l’envie de musique vous chatouille et soutenez nos jeunes dans cette belle initiative.

Une belle soirée de concert de nos amis Els Délais au Bar Catalan chez Ludo

am136-3

Information Paroissiale : La semaine Sainte à Prats de Mollo

Durant la semaine du 3 au 8 avril 2017 une messe aura lieu tous les jour à l’Eglise Saintes Juste et Ruffine à Prats de Mollo à 18h00.
Le dimanche 9 avril Messe des Rameaux à l’église de Prats à 9h30.
Le Jeudi Saint 13 avril à 17h00 Commémoration de la cène du Seigneur, Messe.
Le Vendredi 14 avril à l’église « Chemin de Croix » à 15h00.
Le Dimanche 16 avril Dimanche de Pâques à 10h30 la procession du ressuscité suivie de la Grande Messe.

Les « Goigs dels Ous » à Prats de Mollo

Les « Goigs dels Ous » auront lieu le samedi 15 avril dans les rues du centre ville à partir de 17h. Les personnes désireuses d’y participer sont invitées à venir aux répétitions, au Foyer des Anciens Pierre Noell: le Samedi 8 avril ainsi que les mercredi 12 et jeudi 13 avril à 15h. Pour tout renseignement téléphoner au 06 26 04 67 47.

Ribambelle

Le magasin Ribambelle a fermé ses portes car notre amie Béatrice prend sa retraite avec un petit pincement au cœur pour sa boutique Place d’Armes ou tous les petits venaient lui faire coucou ! Béatrice remercie sa fidèle clientèle depuis 2009. Elle va maintenant pouvoir profiter de ses petits enfants, et de Jean Pierre. Tous deux encouragent Jean François Alis d’avoir repris la maison de la presse du village. Nous nous devons tous de souhaiter une longue et heureuse retraite à nos amis.

Programme de PÂQUES

-Le Vendredi 14 avril à l’église « Chemin de Croix » à 15h00.
-Le Samedi 15 avril :
A 16 heure Chasse aux Œufs dans les rues du village.
A 17 heures Les « Goigs dels Ous » auront lieu dans les rues du centre ville.
-Le Dimanche 16 avril Dimanche de Pâques à 10h30 la procession du ressuscité suivie de la Grande Messe.
Le midi Repas de Pâques sur réservation à l’Ermitage Notre Dame du Coral. Tel 06 62 87 31 38 ou 06 62 84 30 55.

Vendredi 7 avril, les candidats du PCF-Front de Gauche aux législatives, Nicolas Garcia et Sophie Menahem, soutiens de Jean Luc Melenchon à la Présidentielle, seront présents sur le marché de PRATS DE MOLLO

L’Arbre Mentidier n°135

Éditorial : Cinéma Cinéma, l’usine à Rêve !

Le cinéma nous permet de nous distraire en étant un observateur neutre d’une action qui se déroule devant nous. Il a du vous arriver quand vous rêvez, d’avoir l’impression d’être au cinéma et de voir l’action, dont vous n’êtes que le simple spectateur, se dérouler devant vous sans que vous ne puissiez l’influencer ni y intervenir. Le rêve a parfois une profonde similitude avec le cinéma. Comique, ou surréaliste, angoissant, ou violent, cette similitude est due au fait que les deux sont le fruit de l’esprit humain souvent tortueux. On appelle le cinéma l’usine à rêve, mais peut être peut-on dire du rêve qu’il est le précurseur du cinéma. Le cinéma comme le rêve est souvent sujet à réflexion, interrogation, méditation tant les deux sont proches et intimement liés à notre esprit. Il est confortable d’être le spectateur neutre de l’action qui se déroule devant nous, au point que beaucoup aimeraient vivre leur vie de cette manière sans trop se poser de question. Toute cette digression pour vous amener à vous poser une question : êtes vous acteur ou spectateur de votre vie ? On a souvent peu de moyen d’action sur ce qui ce passe autour de nous ? Est-il préférable de se mettre en danger en étant acteur volontaire de sa vie ? Ou de laisser l’action se dérouler autour de vous comme au cinéma en y étant le moins possible partie prenante ? Votre vilain bavard, à tort ou à raison, essaye d’être acteur de sa vie.
J.F.Pompidor

am135-1

Une Rose de Feu à Prats de Mollo

Claude ferrer a accueilli un large public au cinéma « le Nouveau Palace » à Prats de Mollo la Preste, pour cette avant-première du film Barcelone la Rose de Feu » présenté par Jaume Roures. Les nombreuses personnalités qui étaient venu y assister montrait l’importance de l’événement, y étaient présents Mme Ségolène Neuville Secrétaire d’Etat auprès du Ministère de la Santé chargée des personnes handicapées et vice-conseiller Départemental ; M. Pierre Aylagas, Député ; M. Alexandre Reynal, Conseiller Départemental ; M. Garrabé vice-président du Conseil Départemental ; M. Antoine Andre, Président du Pays Méditerranée ; M. René Bantoure, Président de la C C H V ; M. Antoine André Président du Pays Méditerranée ; M. Francis Manent Maire de St André et ancien Président du Pays Méditerranée ; M. Bernard Rémédi, représentant du PAH Transfrontalier, ancien maire et conseiller général ; M. Josep Puigbert Directeur de la Casa de la Généralitat de Catalunya ; M. Aubin Roca, Ancien Maire Conseiller Général et de nombreux les maires et conseillers municipaux venus de tout le département. C’est vraiment une très belle déambulation à travers la Barcelone connue certes mais également plus secrète et discrète, voir même indiscrète que Jaume Roures nous a conviés au travers de son superbe film « Barcelone une rose de feu ». De ruelles sans age en placettes inondées de soleil, des jardins public ou le bruissement ombrageux des arbres dispute les places de lumière et de silence au gargouillis étincelant d’une fontaine rafraîchissante, des vénérables cafés ou l’empreinte des personnalités du passé se disputent encore dans l’écho de leurs débats philosophiques d’autrefois, des arrières cours ou des artisans forgent quotidiennement le fruit de leur savoir et de leur habileté. On notera les admirables transitions entre les scènes faisant appel aux techniques cinématographiques les plus pointues. Des palais officiels aux manifestations et aux coutumes Catalanes Jaume Roures a su capter et nous faire partager l’âme de cette ville formidable, suspendue entre tradition et modernisme et qui accompli la synthèse pour n’en paraître que plus éclatante et festive. Un des dialogues du film conseille pour bien visiter Barcelone d’oublier guide et dépliant touristique et de se laisser porter par le hasard, en tout cas ce film en donne bien des clés.

Les Pratéens font de la Figuration pour le Grand écran.

« La Enfermedad del Domingo » tel est le titre en Espagnol du film dont le cinéaste Ramon Salazar (nominé au Goya Award 2003 pour « Stones ») est venu tourner quelques scènes à Prats de Mollo au long de la semaine dernière. Que faire si un dimanche après-midi, attendant en face de la fenêtre, votre mère ne revient pas? Non seulement ce jour-là. Jamais. Ce sentiment de dimanche devient perpétuel et va vous hanter tout au long de votre vie. La « Maladie du dimanche » est cette histoire de la mère et sa fille à nouveau réunis après 30 ans d’intervalle, mais ce sera une rencontre avec surprise, car il y a une profonde raison derrière cet abandon. Après l’avoir écrit Ramon Salazar pensait que personne ne se risquerait à le produire, la enfermedad del domingo, qui bénéficie du soutien de Paco Ramos de la société Zeta Cinéma. L’histoire se présente comme un drame familial centré sur deux protagonistes féminins qui accaparent la quasi-totalité du film et sont interprétées par deux actrices espagnoles au talent inouï : Susi Sánchez (nominée pour le Goya de meilleure actrice dans un second rôle pour « 10.000 noches en ninguna » le précédent film de Salazar, et également une des actrices fétiche de Pédro Almodovar) et Bárbara Lennie, qui a brillamment remporté un Goya en 2015 pour « La niña de fuego ». Pour permettre ce tournage la production à bien entendu fait appel à la population pratéenne qui fut pour l’occasion renforcée par un solide contingent formée par nos voisins et amis de Camprodon. Après un excellent repas pris en commun et cuisiné par nos amis du restaurant « Le Sud » et les dernières directives données par l’équipe de tournage. Notre équipe d’acteurs bénévole, c’est pliée de bonne grâce au tournage de quelques scènes nocturnes autour de l’église qui a entraîné tout ce monde fort tard dans la nuit. La logistique et le ballet savamment minuté et précis des nombreux techniciens dans la préparation et le tournage des séquences, a fait l’admiration de nos figurants et de quelques curieux venu assister au tournage. Même M. Claude Ferrer le Maire de Prats s’est vu embauché par la production pour un rôle de machiniste de manège. Toute l’équipe de tournage a chaleureusement remercié la Municipalité ainsi que ses équipes techniques dont la régie électrique pour leur accueil et leur implication sans faille.

am135-2

Walt Dysney en avant première au « Nouveau Palace » grâce au Rotary

Cette année nos amis du Rotary Club de France nous propose en avant-première au profit de la recherche sur le cerveau (entre autre la lutte contre la maladie d’Alzeimer) « La Belle et la Bête » version 2017 le dimanche 19 mars à 16h30 au cinéma « le Nouveau Palace » (sortie au niveau nationale mercredi 22 mars), suite au partenariat signé entre les studios Disney et le Rotary club. Cette heureuse initiative que nous devons cette année encore à la section Vallespirienne du Rotary Club, vous permettra de venir voir en avant-première ce film à grand spectacle, dont la société Disney est une garantie indiscutable de qualité et qu’il sera intéressant de comparer à la version noir et blanc de 1946 mémorable de Cocteau avec Jean Marais, et la précédente version dessins animé de Walt Disney de 1991 dont la magie nous avait enchantés. En 1550, Francesco Straparola en écrit une version qu’il avait tirée du folklore italien, et semble être une des premières versions de ce conte qui est une métaphore qui apprend aux enfants à distinguer la laideur morale de la laideur physique, et à favoriser le rayonnement d’une intelligence, d’un cœur, d’une âme que rend timide un extérieur ingrat, notion très importante dans notre siècle de paraître et de futilité. Tout en participant à une œuvre de bienfaisance car le prix du billet d’entrée sera intégralement reversé par le Rotary à cette recherche sur le cerveau ce film à grand spectacle est la promesse d’une belle fin d’après midi. Alors n’oubliez pas de noter ce rendez-vous important le dimanche 19 mars au Cinéma « Nouveau Palace » à Prats de Mollo à 16h30 précise.

am-135-3

Prats sur le Petit Écran

Dans le cadre de la diffusion de l’émission CAP SUD OUEST qui sera diffusé le dimanche 19 Mars à 12H55 sur France 3 Occitanie et France 3 Nouvelle-Aquitaine « Pyrénées Catalanes, la culture de la mémoire ». Ce film documentaire présente concernant Prats de Mollo de superbes prises de vue aériennes filmées grâce à un drone et qui fera découvrir aux pratéens les plus blasés des points de vue sur leur superbe village qui les raviront peut-être et les étonneront certainement.

Les Artisans et Commerçants en Assemblée Générale

L’association des Artisans et Commerçants de Prats de Mollo la Preste a le plaisir de convier ses membres et les nouveaux commerçants arrivés à leur assemblée générale annuelle le mardi 21 mars 2017 à 19h00 au Foyer Rural. Au programme le rapport moral du Président, le rapport Financier, et les questions diverses. La présence des représentants de la CCI permettra la remise officielle des prix du concours de fin d’année.

Cérémonies du 19 MarsClaude Ferrer Maire de Prats de Mollo ses Adjoints et Conseillers municipaux, ont l’honneur d’inviter leurs concitoyens à l’occasion de la commémoration du dimanche 19 mars 1962. Le rendez-vous aura lieu comme d’habitude place Josep de la Trinxeria devant la Mairie à 10h15. Après le dépôt d’une gerbe au monument au mort, un verre de l’amitié clôturera cette cérémonie.am135-4

Carnet de Deuil : Hommage à Joseph Barnedes

C’est avec une grande tristesse que nous avons appris le décès de notre ami Joseph Barnedes, à la maison de retraite « le Cant dels Occels » où il venait d’être admis. Plus connu sous le diminutif amical de Gégé notre ami était né à Prats le 13 août 1924. Fils de François Barnedes menuisier et de Rose née Cassu, il eut un frère Michel (surnommé Michelou) et Marie. Petit dernier de cette famille Gégé fit ses études à l’école primaire de Prats de Mollo, puis apprend le métier de menuisier à son tour avec son frère Michelou puis effectuera à la fin de la guerre une période dans les chantiers de jeunesse. Revenu à Prats de Mollo il travaillera à la menuiserie familiale. En 1967, il épouse à Lamnère Augustina Soler (que l’on surnommait à Prats Justine), où le couple vivra quelques années. De retour à Prats le couple finit par s’installer rue de la Creu Negra dans la maison familiale à coté du presbytère. Toute sa carrière dans la menuiserie se sera déroulée en famille avec son frère Michelou d’abord puis avec son neveu Robert. La retraite venue Gégé rendit de grands services à la communauté paroissiale ouvrant et fermant quotidiennement l’église, proche de son domicile, et y réparait bénévolement les chaises et les bancs abîmés par l’usure de temps. Il affectionnait les sorties dominicales en Catalogne Sud d’où Augustina était originaire, et à la période des champignons on le voyait volontiers fréquenter le bois des « Trois Roures » devenu depuis le « Monte aux Arbres ». Gégé eut la douleur de perdre son épouse en 2004, mais il continua ses promenades quotidiennes avec son ami Abdon, et cet automne on le voyait encore venir faire ses courses avec sa canne au marché du vendredi et dans les rues commerçantes. C’était une de ces silhouettes familières de la ville basse de Prats avec son large sourire malgré ses difficultés à se déplacer. Qu’il repose en Paix !

Salsa la petite chatte de l’épicerie Vival sur la place d’armes à Prats de Mollo est morte, écrasée par une voiture. Cela doit nous amener à trois choses. Exprimer notre sympathie à nos amis Jimmy et Candy ainsi qu’à Viviane sa précédente propriétaire. La deuxième chose est pour les propriétaires des chats d’éviter de les laisser sortir la nuit période dangereuse pour les chats. Et la troisième pour les conducteurs de ralentir la nuit dans la traversée de Prats.

L’Arbre Mentidier n°133

Éditorial : Tout blanc

Un éditorial Photographique pour vous monter à quel point Prats est un joli village sous la neige.

Cérémonie des VOEUX 2017

Claude ferrer, nous à accueilli en présence de : M. Pierre Aylagas, Député ; M. Alexandre Reynal, Conseiller Départemental ; M. Nicolas Garcia, Conseiller Départemental ; M. Antoine Andre, Président du Pays Méditerranée ; M. René Bantoure, Président de la C C H V ; M. Bernard Rémédi, Président du PAH Transfrontalier, ancien maire et conseiller général ; Mesdames et Messieurs les maires et conseillers municipaux de PdMlP et du Haut Vallespir ; M. Aubin Roca, Ancien Maire Conseiller Général ; les anciens élus ; les représentants des anciens combattants et du souvenir Français ; des officiers et sous-officiers de la gendarmerie ; le Père Eli ; la direction des routes CG ; les présidents et bénévoles des associations.

Claude Ferrer remercia les pratéens et les personnalités d’être venus aussi nombreux à cette traditionnelle cérémonie des vœux 2017 de la municipalité de Prats de Mollo la Preste et émis le vœux que nous soyons solidaires et encore plus par période de grand froid, ne laissons personne de côté. Il souhaita la bienvenue les nouveaux arrivants, et eut une pensée émue ceux qui nous ont quittés en 2016 (26 personnes) et leurs familles, comme celui qui a fait connaître Prats de Mollo aux Etats-Unis et qui aimait notre ami Jean Lareuse. Il remercia les élus communaux et intercommunaux le personnel communal qui s’investit au quotidien pour leur village.

Les travaux de la toiture de l’église ont continué tout au long de l’année 2016 et seront terminés fin mars 2017, en décembre on a pu entendre les cloches sonner de nouveau. Une autre tranche de travaux avant d’étudier et de lancer la rénovation et le traitement de la dizaine de retables, il s’agit de continuer à traiter l’ensemble des façades de l’église et du clocher, les revêtements intérieurs et d’installer un système de dés humidification. M. Ferrer remercia les généreux donateurs pour le toit de l’église (qui ont cumulé en 2 ans 42 200 € ). La deuxième tranche concernant 10 logements a été réalisée en 2016 comme prévu, et a apporté beaucoup de satisfaction aux usagers du VVF. La troisième tranche concernant 14 logements, la voirie et les éclairages extérieurs débute ces jours-ci. A terme l’ouverture de cette structure sera largement optimisée. La Directrice Corinne Pruja et son personnel a vu le classement du VVF de Prats de Mollo au 1er rang des VVF du Sud Est sur 28 villages et au 5 ème rang national sur 88 villages. Le service municipal d’eau et d’assainissement a continué la modification des branchements en plomb : une cinquantaine a été réalisée, la dernière tranche sera réalisée en 2017. La mise en conformité pour les personnes à mobilité réduite et la rénovation des portes ont été réalisés. Le bâtiment de la gendarmerie a été rénové. Changement des menuiseries extérieures, changement d’une chaudière gaz. L’étude photovoltaïque pour les couvertures de la Bernede et du centre technique municipal seront effectué et l’éclairage public sera remis aux normes actuelles d’économies d’énergie et permettra d’économiser 100 000 Kwh par an. La fin d’électrification du secteur des ateliers à été réalisé. La commune s’est également engagée dans la charte « Objectif Zéro Phyto dans nos villes et Villages » avec l’obtention de 3 grenouilles. La voirie communale verra son programme de rénovation continuer, et Le fleurissement de notre village fait beaucoup d envieux. Plusieurs événements importants ont ponctué cette année 2016 : « fidelitat al nostre poble » a permis d’amener à Prats de Mollo de nombreuses personnalités, La borne de la méridienne après des mesures GPS très poussées, Le recensement a fait apparaître 1117 habitants sur la commune. Les chemins de la liberté ont rendu hommage aux passeurs de frontière pratéens, résistants de la 2° guerre mondiale. Le nouveau site internet de la commune ainsi que la page facebook réalisé par une pratéenne.

Les travaux à venir : L’accueil de la mairie, rénovation des placettes du village et notamment la Place de l’Era, rénovation d’une partie des menuiseries du Foyer rural, Les travaux d’extension de la Maison de Retraite, Pour la Bernède la partie CIAP centre d’interprétation du Pays d’Art et d’Histoire a obtenu les subventions, Le reste du bâtiment que ce soit la zone artisanale ou la partie accueil hébergement fait l’objet encore de recherches de subventions. Les travaux de recalibrage de la route de la Preste, la sécurisation d’un chemin piétonnier du Foyer Rural et de toute la rue de Jardin d’Enfants est à l’étude, Toutes les animations et événements seront reconduits bien évidemment en 2017. Grâce aux excellentes relations avec Antoni Vives , exceptionnelle exposition de photos de Salvador Dali au Fort Lagarde en 2017.

Monsieur René Bantoure président de l’intercommunalité nous présenta les projets de maison de santé pluridisciplinaire et rénovation du Centre pour les Jeunes

La cérémonie s’acheva par la traditionnelle galette des rois, et le verre de l’amitié

am133-2

Élection des Ours 2017

Ce samedi 28 janvier le comité de sélection s’est réuni pour élire les Ours pour cette fête 2017. Ont été élus comme titulaire : Paul Remédi (ours nouveau), Elie Texeira ( Ours en 2014 et 2016) et Thomas Ribes (Ours 2016). Remplaçants : Maurice Aspard (nouveau) et Jérome Casadessus (Ours 2013). Les résultats furent proclamés au Foyer Rural, en présence de M. Claude Ferrer Maire de Prats, de Mme Jane Maison Adjointe et des pratéens et pratéennes venu nombreux pour acclamer les Ours 2017. (Photo Linda Bini)

am133-3

Carnaval de Prats de Mollo 4 jours de Fête avec l’ours

Une légende populaire raconte que vers le début février les ours en hibernation se réveillent et sortent de leurs grottes pour regarder le temps qu’il fait. Si le temps est doux et ensoleillé l’ours grogne de mauvaise humeur, et retourne dans sa tanière car il sait que l’hiver n’a pas brûlé ses dernières cartouches et qu’il durera encore quarante jours ou il fera sentir toute sa rigueur. Par contre si le temps est maussade et neigeux l’ours sort pour de bons car l’hiver est en train de jeter ses derniers frimas et le printemps sera précoce et l’année sera bonne. Ces traditions, autrefois fréquentes un peu partout en Europe principalement dans les zones montagneuses se perdent dans la nuit des temps, cette fête marque le rite païen du passage de l’hiver au printemps, et du monde sauvage, inquiétant et dangereux à un monde civilisé, le retour des travaux des champs et à cette nature de nouveau domestiquée. La Fête de l’ours est une métaphore de ce passage du sauvage au civilisé. La première référence écrite en Catalogne à Barcelone, remonte à l’année 1444. Ces fêtes de l’ours ont marqué de leurs empreintes toute la chaîne des Pyrénées, chaque vallée, chaque ville en faisant une version ayant ses particularités. Alors que dans des villages voisins des Pyrénées Orientales beaucoup de « Fêtes de l’Ours » ont disparu à cause d’interdictions préfectorales, suite à des accidents, ou sont tombées en désuétude. Les trois villages que son Arles sur Tech, Saint Laurent de Cerdans et Prats de Mollo, ont su faire en sorte que la tradition se perpétue surtout grâce à l’implication des jeunes, et soit toujours très vivace chacune étant particulière à son village. La candidature auprès de l’UNESCO afin d’inscrire ces fêtes sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité suit son cours. Les listes de soutien disponibles dans les mairies et les offices de tourisme des 3 communes ou en ligne sur www.payspyreneesmediterranee.org.

A Prats de Mollo est situé au-dessous du Fort Lagarde c’est à cette période de début février que sortent les ours pour faire la fête au son de la musique traditionnelle. Elle est très codifiée, et très participative pour le public venu la voir. Trois « Ours » au Fort Lagarde vont se grimer, avec du noir de fumée de l’huile et de peaux de mouton vont descendre dans le village, entourés chacun d’un groupe de chasseur qui l’annonce, tout en tirant des coups de fusil à blanc. Ils sont surtout là pour faire du bruit, aider l’ours à se relever et reprendre son souffle et un peu de liquide de machurage pour repartir à la poursuite du public qui doit entrer dans le jeu et défier l’ours par ses railleries et ses cris, en effet n’importe qui peut le défier et entrer dans sa « danse », bien sur en respectant les règles. Le prétendant se présente face à l’ours les bras tendus en avant, l’ours fait tournoyer son bâton et lui lance, à son tour il fait tournoyer le bâton et le renvoie à l’ours qui le saisi et ainsi de suite trois ou quatre fois. A un moment l’ours envoie le bâton de manière à ce que le prétendant ne puisse pas l’attraper et en profite pour se précipiter sur lui il l’attrape et le couche par terre. A ce niveau nous conseillons de ne pas résister car les ours (la plupart pompiers volontaires) sont entraînés à tomber sans se faire de mal, ni faire de mal au prétendant. Au bout de deux heures de courses-poursuite dans le village, l’intervention des Blancs ou « Barbiers » vas permettre d’enchaîner les ours et après quelques derniers combat les raser et les dévêtir de leur bestialité pour leur rendre forme humaine. En dehors quelques précautions évidentes, vous pouvez courir, huer l’ours, vous sauver, crier, rire de la tête que vous aurez quand vous aurez eu droit au mâchurage réglementaire, une blessure de guerre (surtout à l’amour propre). En tout cas rien que du savon et un peu d’huile de coude ne guérira miraculeusement. La fête de l’ours de Prats de Mollo permet ce formidable retour en enfance de jouer avec l’ours, et de ne pas se prendre au sérieux pendant une journée. Nous rappelons cependant que le Carnaval de Prats de Mollo dure 4 jours la « Fête de l’Ours » n’étant que l’un des temps forts de ce carnaval. Et si vous voulez venir avec vos enfants, La « fête de l’Ours Junior » est faite pour eux le mardi 14.

Quelques Recommandations de Bon sens mais importantes

-Nous rappelons à tout le monde que « État d’Urgence » oblige les Pétards sont strictement interdits, les gendarmes seront présents pour assurer votre sécurité et faire respecter cet arrêté préfectoral.

-Se vêtir de vieux vêtements qui ne risquent guère les coups de pattes d’ours.

-Tenir les chiens en laisse, l’agitation risque de les effrayer et ils pourraient mordre.

-Évitez de croiser la course de l’ours et de ses chasseurs surtout avec une poussette ou un enfant en bas âge, un carambolage inopiné peut se solder par une fracture en particulier pour les enfants, attention aux mouvements de foule toujours possible.

-Quand le défi est lancé, laisser autour de l’ours suffisamment d’espace pour faire sa danse. Ne pressez pas trop les ours, laissez leurs, la place d’évoluer facilement.

-Si vous ne voulez pas courir, ni participer de trop près, restez immobile. Si l’ours vient vers vous, ne vous cachez pas le visage, ne vos débattez pas, il vous laissera une petite caresse noire sur le front ou la joue juste pour laisser sa signature.

Programme des festivités du Carnaval.

-Vendredi 10 février à 18h au Cinéma « Le Nouveau Palace »

18h00 Vidéo-diaporama de Benjamin Malassingne : « Fêtes de l’Ours du Haut-Vallespir » Présentation souscription du prochain livre d’Oriol Lluis Gual : « Les Derniers Ours, une histoire des fêtes de l’Ours », Visite de l’exposition « Una mirada sobre l’ós » photographies de Jean Ribière par l’exposition Costumari de Catalunya Nord

-Samedi 11 Février

10h300 : Défilé de leurs Majestés Carnaval sénior et Junior avec passant de ville

11h00 : sardanes place Joseph de la Trinxeria devant la Mairie

11h45 : Election des Ours Junior par les Ours Seniors

13h00 : Calçotada sur le Foiral (Le Foyer Rural en cas d’intempérie)

16h00 : Bal des enfants au Foyer Rural

17h30 : Sardanes avec la Cobla Ciutat de Gérona Place d’Armes

-Dimanche 12 Février

« Fête de l’Ours »

11h00 : – Exhibition de la Colla Costabonne – Contrepas – Sardanes avec la Cobla Ciutat de Girona Place d’Armes.

13h30 : Habillage des ours au fort Lagarde

14h30 : Grande Chasse à l’Ours

16h30 : Rasage sur le Foiral- suivit d’une Ballada de Sardanes avec la Cobla Ciutat de Girona Place Joseph de la Trinxeria devant la Mairie.

22h30 : Grand Bal au Foyer Rural avec Christian Fontaine

-Lundi 13 Février

10h00 : Mascarade

11h00 : Sardanes avec la Cobla Ciutat de Girona, Place Joseph de la Trinxeria.

15h00 : Encadenat, Corrida, Ball de la poste, et Ball de correr

17h30 : Sardanes avec la Cobla Ciutat de Girona Place d’Armes

22h30 : Grand Bal au Foyer Rural avec Christian Fontaine.

Avec Tio-tio, l’Echelle et à la fin de la soirée Incinération des deux Majesté Carnaval

-Mardi 14 Février

« Fête de l’Ours Junior »

10h30 : Rassemblement sur le Firal

13h30 Habillage des Ours Junior au Fort Lagarde

14h30 : Grande Chasse à l’Ours Junior

16h00 : Rasage des Ours Junior sur le Foiral et Incinération de la Patote

16h30 : Gouter au Foyer Rural

Renseignement : Office Municipal de Tourisme 66230 Prats de Mollo-la Preste T. 04.68.39.70.83 – info@pratsdemollolapreste.com www.pratsdemollolapreste.com

am133-4

Amis Pêcheurs débutant ou confirmés l’association des Pêcheurs de Prats de Mollo la Preste « La Gaule Pratéenne » à vous inviter à son assemblée générale le vendredi 17 février prochain à 17h00 au Foyer Rural de Prats. A l’ordre du jour le rapport moral de la très belle saison 2016, rapport financier, date d’ouverture de la 1° catégorie, date des lâchers et des concours 2017, débroussaillage du tronçon Pont St Pierre – passerelle de la Clapère, Rafraîchissement des bords du Tech sur le tronçon Passerelle de la Clapère – Usine électrique, questions diverses. Le Pot de l’amitié clôturera cette réunion qui se veut conviviale.

L’Arbre Mentidier n°132

Éditorial : L’esprit de la Fête

Un réveillon de la Saint Sylvestre Mémorable pour Prats de Mollo la Preste a marqué ce passage à l’année 2017. Un journaliste de l’Indépendant Pierre Cribeiet qui s’était déplacé à Prats pour participer à cette fête et rédiger l’article de compte rendu, a évalué la foule présente à 1300 personne environ. Les musiciens déversèrent sur les deux places de la ville basse un torrent de musique ininterrompu et invitèrent la foule à danser et chanter sur leurs rythmes. Les tables avaient été préparées pour permettre aux convives de déguster les mets délicats proposés par les différents stands. Un superbe feu d’artifice offert par la municipalité fut tiré dès les douze coups de minuit. Bien sur il y eut très tard dans la nuit un peu de « viande saoule » mais pas de dégâts notables, et à l’heure ou les bénévoles du Foyer Rural rangeaient les dernières tables quelques derniers fêtards chantaient encore sur la place d’Arme. Tous ces ingrédients firent de cette fête un notable succès.

132-1

132-2

L’association Foyer Rural à la base des festivités de Prats de Mollo la Preste.

Dernièrement a eut lieu l’assemblée générale de l’association Foyer Rural. Beaucoup ne réalisent pas l’importance de l’association dans la mise en place, la réalisation et le développement des nombreuses festivités, qui ponctuent l’année à Prats de Mollo la Preste. Quel que furent les présidents qui se sont succédés au fil des années ces festivités se sont développées toujours dans le respect de nos traditions, grâce à la participation des bénévoles passionnés et volontaires mais hélas peu nombreux. L’aide toujours efficace de l’office du tourisme et de la municipalité ainsi de son personnel et de la régie électrique qui participent avec beaucoup d’implication aux principales manifestations. Les étapes nécessaires à la réalisation de ces fêtes sont au nombre de 3 et demande chacune du temps et un travail assidu de préparation. En premier l’avant fête travail de recherche, de contact, de mise au point, listes d’achat et réalisation de ces achats, préparation des repas des artistes voire du public, mise en place du déroulement de la fête, et bien entendu préparation de la fastidieuse et coûteuse partie administrative. En deuxième la fête elle-même avec les installations, manipulations, tenue des stands éventuels, avec les responsabilités qui en découle. Et bien entendu la troisième partie quand la fête est finie le travail de rangement, nettoyage, et remise en état quelquefois fort tard dans la nuit. L’investissement du Foyer Rural et de ses volontaires permettent à notre village de rayonner dans tout le département, au delà et en Catalogne Sud, offrant l’une des plus belles images, de dynamisme et de convivialité pour y attirer des visiteurs. Ceci est la fierté de ses membres et organisateurs que l’on doit remercier de leur implication. L’évolution due au passage du tourisme dans le champ de compétence de l’intercommunalité durant l’année 2017 marque un nouveau tournant ainsi que un challenge concernant le fonctionnement du Foyer Rural et son adaptation à ce nouveau partenariat. Avec l’implication toujours fidèle et passionnée de ses membres qui marquent ainsi leur attachement à leur si beau village de Prats de Mollo la Preste.

132-3

Un Pratéen chez les Marins-Pompiers de Marseille.

Le Chef de Centre et l’ensemble des Sapeurs-Pompiers Volontaires de Prats de Mollo-la Preste sont très fiers de la réussite de l’un d’entre eux. En effet, après avoir réussi les épreuves de sélection du bataillon des Marins Pompiers de Marseille, Hubert Boixeda a intégré en juin l’école des fourriers de Querqueville en Normandie pour effectuer ses classes de marin. Il a rejoint en septembre l’école des Marins  Pompiers de la Parette  à Marseille et enfin le 23 novembre dernier il a reçu des mains du Vice-Amiral Charles Henri GARIE son casque qui valide sa formation et rallie  sa première affectation au CIS LUMINY aux portes du Parc National des Calanques.  Bravo à Hubert qui mettra son expérience professionnelle au service du Centre de Secours de Prats de Mollo-la Preste et de tous les  Pratéens, lorsque son emploi du temps lui permettra de rejoindre son village de cœur.

Une passation de pouvoir dans la Convivialité.

Ce mardi 10 janvier de nombreux élus des villes et villages du Pays d’Art et d’Histoire Transfrontalier des Vallées Catalanes du Tech et du Ter, ainsi que du Pays Pyrénées Méditerranée, s’étaient donnés rendez-vous à la salle polyvalente du cinéma « le nouveau palace » à Prats de Mollo la Preste. Accueilli par Mr Bernard Remédi le président de cette structure, entouré de ces Vices Présidents Ramon Roqué et André Bordaneil et en présence de Claude Ferrer Maire de Prats. Le but de cette réunion était de présenter un bilan tant des actions que financier du Pays d’Art et d’Histoire concernant cette année 2016 qui vient de s’achever, que d’annoncer les projets pour 2017, et bien entendu d’élire un nouveau bureau pour cette année à venir. De bien belles réalisations, et de nombreuses subventions ont été obtenues auprès des instances Européennes (POCTEFA) qui fit l’objet d’un article en son temps, nationales régionales et départementale pour financer les réalisations du PAH. Ce sont de nombreuses visites guidées tant en groupes qu’en individuel qui ont été réalisées en 2016, découverte des objets mobiliers protégés ayant bénéficié de restauration : Présentation de la Capelleta restaurée à Coustouges, de la Lipsanotheque à Vivès, de l’ermitage de Sant Guilhem de Combret sur la commune du Tech, et la Présentation bilingue du trésor de Camprodon. La valorisation du patrimoine vivant à St Jean Pla de Corts (la briqueterie) et St Laurent de Cerdans (les Toiles du Soleil et Création Catalanes).Organisation de concours de Selfies pour découvrir la vallée de Camprodon, Livret de jeu à faire sur la voie verte de l’ancien chemin de fer du Vallespir. Lors des Journées Européennes du patrimoine : visites guidées, jeux. Réalisation de nombreuses publications sur les programmes d’activités et plans du territoire, présentation du projet PATRIMC@t, conférence de presse, chroniques radio, publications sur Facebook, Journées départementales d’échanges et de découvertes. De nombreuses activités proposées aux enfants dans le cadre scolaire et périscolaire, des visites ludiques, des fiches pédagogiques, des livrets jeux, Les portes du temps en partenariat avec la DRAC. A cette énumération certes fastidieuse on se rend compte de ces très nombreuses actions réalisées par le PAH. Les projets pour 2017 : développement et intensification des différentes actions menées en 2016, dont un partenariat avec le Musée d’Art moderne de Céret, utilisation de la nouvelle charte graphique nationale, équipement d’un stand de présentation du PAH pour les foires, intégration à des marques touristique reconnue, développement des partenariats pédagogique avec les écoles, et avec les activités périscolaires, développement des  « Portes du Temps ». Lancement d’un festival transfrontalier de musique sacrée sur 2017-18 sous la direction artistique de Pierre Noack. Numérisation et inventaire des archives privées et versement vers les archives institutionnelles. Participation au groupe de travail pour les fêtes de l’Ours à l’UNESCO. Développement et réactualisation du site internet. La mise en œuvre de PATRIMC@t . Que de travail riche et passionnant pour développer en cette année 2017 le PAH transfrontalier du Tech et du Ter. Bernard REMEDI, Président (au nom du Haut Vallespir) démissionne de son poste de président pour redevenir vice-Président, emportant tous les suffrages de l’applaudimètre, comme l’exige le GECT, entité de droit européen créé entre la France et l’Espagne, et qui impose une présidence tournante entre les deux pays. André BORDANEIL, vice-Président (au nom du Bas Vallespir et de la vallée de la Rome, maire de Maureillas-Las-Illas). Ramon ROQUE I RIU, vice-Président (au nom de la Vall de Camprodon et Sant Joan de les Abadesses, maire de Sant Joan de les Abadesses) est devient le nouveau Président sous l’approbation générale.

132-4

Carnets de Deuil

Hommage à Rose Coll.

C’est avec beaucoup de tristesse que nous avons appris le 16 janvier la disparition de Rose Coll dans sa maison de can sors entourée de l’affection de ses enfants. Rose était née le 4 avril 1919 à Can Raynal, elle était la fille de Joseph Raynal, et de Marie Colomer de la Casanova du Xatar. 6eme d’une famille de 7 enfants dont seul subsiste son frère benjamin Jacques, Rose fréquenta l’école communale de Prats, où après de bien courtes études comme c’était l’usage alors elle travailla auprès de ses parents ou elle affectionnait particulièrement de s’occuper du bétail, étant capable d’en identifier tous les animaux. Elle épouse Juan Coll, réfugié politique Espagnol en juin 1944 qui travaille chez ses cousins. De cette union naquit trois enfants, Marie Rose, Thérèse et Jean. Après avoir géré les métairies de Cal Burro, Can Marc, et Cal Marra, Rose et Juan deviennent propriétaire de Can Sors en 1965. Malheureusement Juan décèdera en 1969 à l’age de 59 an. Dotée d’un caractère bien trempé, d’une âme de chef d’entreprise et grande travailleuse, Rose fera face refusant toute forme d’assistanat. Elle transmettra par la suite les rênes du domaine à son fils Jean. Rose eut également le bonheur d’être six fois grand-mère et quatre fois arrière-grand-mère. On l’appelait affectueusement « Rose de Can Sors » tant elle s’était identifiée à ce mas et à sa terre qu ‘elle quittait rarement. Elle laissera le souvenir d’une dame dynamique, joviale toujours heureuse d’accueillir sa grande famille qui peu témoigner de sa chaleur humaine. Elle avait son franc parlé, le verbe haut et le coeur sur la main, c’est ainsi qu’elle était appréciée. Qu’elle repose en paix !

Hommage à Marguerite Sicre

C’est avec beaucoup de peine, qu’une qinzaine de jour après le décès de sa voisine et amie Anna Coma, nous avons appris le décès de notre amie Marguerite Sicre née Carbonne. « Guiguite » s’est éteinte vendredi 30 décembre, comme elle le souhaitait, entourée de l’affection des siens, dans sa maison familiale de La Badie. Ce veïnat qui en quelques jours voit partir les 2 personnalités qui en étaient l’âme. Elle était née le 12 février 1927 à Prats de Mollo au mas de Saint Martin où vivaient et travaillaient comme agriculteurs, ses parents Jean Carbonne et Thérèse née Villelongue. Guiguite était la petite dernière d’une fratrie de cinq enfants : Pierrot, Françoise, Gégé, Juliette et donc Guiguite. Elle était la filleule de la mère de Joseph Duniach qu’elle considèrera toute la vie comme étant de la famille. Elle s’installera avec ses parents quelques temps après à la Cabagne où elle passera toute son enfance en aidant ses parents et ira à l’école communale ou elle était une très bonne élève, jusqu’au certificat d’études, mais la conjoncture de l’époque ne lui permit pas de continuer ses études. Le 23 avril 1949, elle épouse Gégé Sicre, son voisin de La Badie qui travaillait déjà aux Ponts et Chaussées. De cette union naîtra leur fils Jacques, Jacky comme nous l’appelons tous qui, quelques années plus tard leur apportera à son tour la très grande joie d’agrandir la famille avec l’arrivée de leur 2 petits-fils, Benoît et Fabien. Plus tard, la descendance continuera avec leurs arrière-petites-filles, Léa et Hélène. Outre sa famille bien sûr, parce que Guiguite soignera longtemps son beau-père et son oncle Raymond, elle s’occupera de la ferme et de ses animaux, du jardin, et portera le lait aux commerçants et aux particuliers de notre village. C’était en outre une excellente boutifarère qui adorait cuisiner et surtout faire des. Qui ne pourrait dire qu’en rendant visite à Guiguite, ne pas être reparti avec son pot de confiture. Il est des gens dont on dit pour leur décès que c’étaient de bonnes personnes, mais là pour Guiguite le terme n’est pas du tout galvaudé tant elle était toujours agréable et gentille. Elle adorait recevoir des visites et discuter autour d’un bon café qu’elle offrait toujours avec bon cœur. D’ailleurs les aides-soignantes du SSIAD passaient toujours beaucoup de temps à La Badie. Il y a 2 ans, le 12 décembre 2014, Guiguite aura la très grande peine de perdre son époux, qu’elle l’aura soigné jusqu’au bout qui comme elle décédera dans la maison familiale, dès lors, malgré la présence et l’affection très appuyée de son fils, de Gégé et de sa famille, un grand vide s’installa. Ses derniers mois la maladie rattrapa notre amie et elle s’est éteinte cette fin d’année 2016 à Sa Badie. Qu’elle repose en paix auprès de son époux !